Colombes – Îlot 26 / Codevam

Restructuration et Densification Urbaine d'un Quartier Pavillonnaire en Centre Ville

Le site Îlot 26 affirme la volonté de la ville de Colombes de faire muter un tissu pavillonnaire vers une échelle intermédiaire. L’agence a répondu à cette attente en élaborant une réflexion sur la densité de l’habitat individuel et son interface urbaine et paysagère.

 

ÉTAT DES LIEUX

L’implantation de l’habitat depuis la seconde moitié du XIXème siècle a suivi le parcellaire en bande des maraîchers. Cette disposition implique une desserte des terrains par des venelles étroites et sans issue. Récemment la construction d’une école primaire a amorcé la requalification urbaine de ce secteur par la création d’une voie traversante à sens unique nord-sud.

 

AXE D’ÉTUDE

Nous proposons une liaison douce parallèle à la voie de desserte du groupe scolaire. Un nouveau quartier mixte est dessiné, composé d’habitats individuels en bande au centre de l’îlot, et de logements collectifs sur la rue principale. L’identité paysagère du site est préservée par la conservation des arbres de haute tige en cœur de parcelle.

Notre projet implique la définition d’un nouveau coefficient d’occupation des sols sur l’ensemble des 5000 m²d’emprise foncière et de nouveaux profils gabaritaires. Un parc de stationnement est créé pour l’ensemble du programme sur un seul niveau de sous-sol.

Le futur quartier, riche de 180 logements, s’organise autour de l’équipement scolaire et reste préservé des automobiles en s’ouvrant sur la ville.

MAÎTRE D’OUVRAGE :
CODEVAM

ADRESSE :
Colombes (92 700)

BET :
paysagiste: ERA Paysagistes

MOE ASSOCIES

BGA

SURFACE PLANCHER :
13.000 m² de logements

PHASE :
étude de faisabilité en 2010

Le site Îlot 26 affirme la volonté de la ville de Colombes de faire muter un tissu pavillonnaire vers une échelle intermédiaire. L’agence a répondu à cette attente en élaborant une réflexion sur la densité de l’habitat individuel et son interface urbaine et paysagère.

 

ÉTAT DES LIEUX

L’implantation de l’habitat depuis la seconde moitié du XIXème siècle a suivi le parcellaire en bande des maraîchers. Cette disposition implique une desserte des terrains par des venelles étroites et sans issue. Récemment la construction d’une école primaire a amorcé la requalification urbaine de ce secteur par la création d’une voie traversante à sens unique nord-sud.

 

AXE D’ÉTUDE

Nous proposons une liaison douce parallèle à la voie de desserte du groupe scolaire. Un nouveau quartier mixte est dessiné, composé d’habitats individuels en bande au centre de l’îlot, et de logements collectifs sur la rue principale. L’identité paysagère du site est préservée par la conservation des arbres de haute tige en cœur de parcelle.

Notre projet implique la définition d’un nouveau coefficient d’occupation des sols sur l’ensemble des 5000 m²d’emprise foncière et de nouveaux profils gabaritaires. Un parc de stationnement est créé pour l’ensemble du programme sur un seul niveau de sous-sol.

Le futur quartier, riche de 180 logements, s’organise autour de l’équipement scolaire et reste préservé des automobiles en s’ouvrant sur la ville.

MAÎTRE D’OUVRAGE :
CODEVAM

ADRESSE :
Colombes (92 700)

BET :
paysagiste: ERA Paysagistes

MOE ASSOCIES

BGA

SURFACE PLANCHER :
13.000 m² de logements

PHASE :
étude de faisabilité en 2010

chargement en cours