Letchworth – Garden City / Ville de Letchworth, Angleterre

Cité Jardin en Angleterre

DE LA FORME URBAINE AU PROJET DE VIE

Nous considérons que l’ensemble forme urbaine/forme construite/ usages nouveaux doit être porteur d’un projet de vie explicite, susceptible d’impliquer les futurs habitants sur des thèmes qui les concernent.

DÉFINITION DU CONCEPT

Notre proposition est structurée autour de cinq thèmes:

  • Des espaces publics généreux, pour un nouveau contrat avec la nature et la biodiversité
  • Des cours habitées favorisant le lien social et la solidarité.
  • Un plan de masse qui revient aux fondements de la cité-jardin dans toutes ses composantes : sociales, urbaines, durables, paysagères, esthétiques et « concrètement utopiques ».
  • Des amorces de voies nouvelles en prévision des développements et des connexions urbaines futures
  • Une offre foncière diversifiée (180 à 400 m²) qui favorise une mixité sociale « chacun selon ses moyens, chacun selon ses besoins »

 

ÉCONOMIE RAISONNÉE

L’optimisation énergétique (énergies grises en particulier) fait intégralement partie du concept urbain: emploi de matériaux locaux (brique de terre cuite), structures légères, peu d’outils de levages, main d’œuvre artisanale locale.

L’optimisation constructive et la production/économie d’énergie s’appuient sur les ressources disponibles sur place :

photovoltaïque destiné à alimenter les services communs (éclairage public, local de regroupement des OM, recharges de véhicules électriques, local commun de lavage du linge si l’option est retenue, etc.) ; solaire thermique pour l’ECS et, si le réseau existe dans la commune, la géothermie.

Les eaux de pluies, gérées collectivement par des noues de drainage, servent à l’arrosage des parties communes et des jardins familiaux. Elles sont complétées par des bidons individuels de récupération raccordés aux descentes EP.

Économie circulaire : Mise en place de circuits courts, d’un process de gestion des ressources sobre et efficace.

UN MODÈLE URBAIN GÉNÉREUX ET ÉCONOMIQUEMENT VIABLE

 Le dispositif projeté installe un nouveau rapport avec la rue : on adosse aux voies existantes des cours urbaines ayant pignon sur rue, qui s’adaptent en fonction du contexte rencontré.
Nous les avons appelées les cours habitées.
Bien que fonctionnels (garages et celliers), ce sont des lieux de pratiques conviviales non contraintes, à la fois protégés de la rue et partagés par tous. L’espace central paysagé de la cour habitée peut recevoir des aires de convivialité (grande table pour les repas de voisinage, tables fixes de ping-pong, poses vélos) et les services communs.
Les stationnements visiteurs et les locaux communs sont situés à l’entrée des cours habitées ; une couverture légère supporte des panneaux photovoltaïques mutualisés dont la production est destinée aux services généraux.

MAÎTRE D’OUVRAGE :
RIBA (Royal Institute of British Architect)

ADRESSE :
North of Letchworth Garden City
Great Britain

SURFACE :
45Ha

PHASE :
concours (2018)

DE LA FORME URBAINE AU PROJET DE VIE

Nous considérons que l’ensemble forme urbaine/forme construite/ usages nouveaux doit être porteur d’un projet de vie explicite, susceptible d’impliquer les futurs habitants sur des thèmes qui les concernent.

DÉFINITION DU CONCEPT

Notre proposition est structurée autour de cinq thèmes:

  • Des espaces publics généreux, pour un nouveau contrat avec la nature et la biodiversité
  • Des cours habitées favorisant le lien social et la solidarité.
  • Un plan de masse qui revient aux fondements de la cité-jardin dans toutes ses composantes : sociales, urbaines, durables, paysagères, esthétiques et « concrètement utopiques ».
  • Des amorces de voies nouvelles en prévision des développements et des connexions urbaines futures
  • Une offre foncière diversifiée (180 à 400 m²) qui favorise une mixité sociale « chacun selon ses moyens, chacun selon ses besoins »

 

ÉCONOMIE RAISONNÉE

L’optimisation énergétique (énergies grises en particulier) fait intégralement partie du concept urbain: emploi de matériaux locaux (brique de terre cuite), structures légères, peu d’outils de levages, main d’œuvre artisanale locale.

L’optimisation constructive et la production/économie d’énergie s’appuient sur les ressources disponibles sur place :

photovoltaïque destiné à alimenter les services communs (éclairage public, local de regroupement des OM, recharges de véhicules électriques, local commun de lavage du linge si l’option est retenue, etc.) ; solaire thermique pour l’ECS et, si le réseau existe dans la commune, la géothermie.

Les eaux de pluies, gérées collectivement par des noues de drainage, servent à l’arrosage des parties communes et des jardins familiaux. Elles sont complétées par des bidons individuels de récupération raccordés aux descentes EP.

Économie circulaire : Mise en place de circuits courts, d’un process de gestion des ressources sobre et efficace.

UN MODÈLE URBAIN GÉNÉREUX ET ÉCONOMIQUEMENT VIABLE

 Le dispositif projeté installe un nouveau rapport avec la rue : on adosse aux voies existantes des cours urbaines ayant pignon sur rue, qui s’adaptent en fonction du contexte rencontré.
Nous les avons appelées les cours habitées.
Bien que fonctionnels (garages et celliers), ce sont des lieux de pratiques conviviales non contraintes, à la fois protégés de la rue et partagés par tous. L’espace central paysagé de la cour habitée peut recevoir des aires de convivialité (grande table pour les repas de voisinage, tables fixes de ping-pong, poses vélos) et les services communs.
Les stationnements visiteurs et les locaux communs sont situés à l’entrée des cours habitées ; une couverture légère supporte des panneaux photovoltaïques mutualisés dont la production est destinée aux services généraux.

MAÎTRE D’OUVRAGE :
RIBA (Royal Institute of British Architect)

ADRESSE :
North of Letchworth Garden City
Great Britain

SURFACE :
45Ha

PHASE :
concours (2018)

chargement en cours