Bussy-St-Georges – ZAC le Sycomore / Plurial Novilia

107 Logements Locatifs Sociaux et Accession en filière sèche, circuit court et matériaux biosourcés

UNE RÉFLEXION PLURIELLE AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET DES NOTIONS D’ÉCO-QUARTIER ET DE VIE COLLECTIVE

La singularité et l’identité de la ZAC du Sycomore nous ont principalement interrogé sur trois thèmes:

– Quelles relations les constructions devront elles installer avec les espaces publics en projets sur la ZAC ?
– Quelles propositions de vie doit porter la conception du cœur d’îlot pour les habitants ?
– Transversalement, et en filigrane, quelles sont les priorités et les actions à mettre en avant pour assurer sa meilleure intégration environnementale au projet?

Nous pensons que l’ensemble «forme urbaine / forme construite / usages nouveaux » doit être porteur d’un projet de vie explicite, susceptible d’impliquer les futurs habitants sur des thèmes qui les concernent.

L’ambition est donc de proposer et de suggérer, les conditions propices à une vie de quartier fondée sur les échanges entre voisins sans créer de gêne, sans rien imposer à celles et ceux qui ne souhaiteraient pas y prendre part.

 

UN PROJET ENVIRONNEMENTAL AU PROFIT DE TOUS

Au-delà de ses performances énergétiques avancées, de son ambitieuse intégration écologique, une conception environnementale des lieux habités doit concourir également à un meilleur fonctionnement de l’ensemble des fonctions urbaines et sociales pour le plus grand profit de ses habitants.

Ainsi, nous avons développé plus particulièrement les thèmes suivants:

– une image architecturale affirmée et identifiable, devant durablement porter le projet dans son quartier et dans la ville en devenir,
– des rapports harmonieux entre les formes construites et les espaces libres,
– une optimisation poussée des ratios environnementaux, en particulier pour la partie pleine terre, pour le développement d’un biotope et pour une gestion différenciée des espaces libres
– une pratique partagée des espaces communs et les libertés d’usages qu’ils permettent,
– un enrichissement des relations entre le projet et la vie urbaine sur sa périphérie,
– la création de parcours variés pour les habitants dès la séquence d’entrée depuis la rue, sur le palier d’étage et jusqu’au logement,
– une priorité donnée aux valeurs d’usage dans les logements

LES OBJECTIFS URBAINS ET ARCHITECTURAUX

Le projet s’inscrit dans les logiques d’aménagement de la ZAC tout en les renforçant:

– assurer en périphérie de l’îlot une continuité des formes urbaines et des gabarits avec les lots voisins,
– tenir les quatre angles de l’îlot par des formes pleines donnant sur les espaces publics
– faire pleinement participer les cœurs d’îlots au paysage urbain du quartier par une grande perméabilité visuelle, y compris sur les avenues
– faire du cœur de l’îlot la genèse du projet en s’inspirant du thème de la cité jardin, en hiérarchisant clairement les espaces libres et mettant en place les conditions futures d’une convivialité et d’activités partagées.

UNE IDÉE DE CITÉ JARDIN

Le plan masse est un sous ensemble du plan de composition du quartier du Sycomore.  À ce titre il s’inscrit dans sa morphologie.

Nous avons ainsi voulu favoriser les interactions entre la trame urbaine générale et l’organisation des espaces et de volumes de notre parcelle.

La conception et le traitement des percées visuelle et des failles visent à faire plus largement appartenir ce paysage de cœur d’îlot au paysage urbain : c’est une manière de retrouver le caractères des Cités Jardins à la fois dans leurs paysages mais aussi dans leur pratiques des espaces publics.

L’armature végétale, les trames de circulation et la priorité donnée à la mise en place d’un espace central fédérateur sont les éléments constitutifs de ces choix.

La Prairie est imaginée comme une centralité d’îlot qui contient dans son germe la promesse d’usages partagés et solidaires.

Si la destination de cet espace mérite une vraie concertation avec les habitants et les équipes de la maîtrise d’ouvrage, nous rêvons d’un lieu ouvert à tous, équipé de tables et de bancs, d’espaces de micro-culture (mini-potagers, jardins d’essences…) et de plantations d’agréments, d’un lieu pouvant accueillir des petits événements sportifs (pétanque, tournoi local, jeux d’enfants…) et enfin d’espaces non affectés appropriables à destination des initiatives citoyennes et solidaires (associations, fête des voisins…).

UNE INTÉGRATION ENVIRONNEMENTALE FORTE

Le projet s’est construit autour de thématiques environnementales déterminantes pour la durabilité, pour un coût de maintenance réduit et le confort des habitants :

– matériaux bio sourcés : ossature bois, laine de bois et béton de chanvre pour les enveloppes de l’ensemble du programme locatif
– matériaux de second œuvre sélectionnés pour leur faible émission de COV confort hygrothermique poussé
– conception architecturale bioclimatique : orientations, masques, éclairement etc.
– parties communes éclairées naturellement et halls traversants
– raccordement au réseau de chaleur
– équipements des espaces libres favorisant le développement d’un biotope : maximisation des espaces de pleine terre
– récupération intégrale des eaux de pluie à la parcelle
– abondantes plantations diversifiées

MAÎTRE D’OUVRAGE :
Plurial Novilia

ADRESSE :
ZAC du Sycomore – Lot SY17
Bussy St Georges (77 600)

BET :
structure : I+A
fluides et environnement : WOR
économiste : E²
acousticien : Acoustibel
paysagiste + VRD : ERA Paysagistes

SURFACE PLANCHER :
Collectif Accession (30 logements) : 2 070 m²
Collectif Locatif Social (37 logements) : 2 340 m²
Intermédiaire (24 logements) : 1 780 m²
Individuel (16 logements) : 1 490m²

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE :
Accession :
– RT2012 -20%
– Label Effinergie +

– Label Bâtiment biosourcé
– Certification NF Habitat HQE

Locatif Social :
– Label E+C- (Energie 2 – Carbone 1)

PHASE :
concours lauréat (2019)
APS en cours

UNE RÉFLEXION PLURIELLE AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET DES NOTIONS D’ÉCO-QUARTIER ET DE VIE COLLECTIVE

La singularité et l’identité de la ZAC du Sycomore nous ont principalement interrogé sur trois thèmes:

– Quelles relations les constructions devront elles installer avec les espaces publics en projets sur la ZAC ?
– Quelles propositions de vie doit porter la conception du cœur d’îlot pour les habitants ?
– Transversalement, et en filigrane, quelles sont les priorités et les actions à mettre en avant pour assurer sa meilleure intégration environnementale au projet?

Nous pensons que l’ensemble «forme urbaine / forme construite / usages nouveaux » doit être porteur d’un projet de vie explicite, susceptible d’impliquer les futurs habitants sur des thèmes qui les concernent.

L’ambition est donc de proposer et de suggérer, les conditions propices à une vie de quartier fondée sur les échanges entre voisins sans créer de gêne, sans rien imposer à celles et ceux qui ne souhaiteraient pas y prendre part.

 

UN PROJET ENVIRONNEMENTAL AU PROFIT DE TOUS

Au-delà de ses performances énergétiques avancées, de son ambitieuse intégration écologique, une conception environnementale des lieux habités doit concourir également à un meilleur fonctionnement de l’ensemble des fonctions urbaines et sociales pour le plus grand profit de ses habitants.

Ainsi, nous avons développé plus particulièrement les thèmes suivants:

– une image architecturale affirmée et identifiable, devant durablement porter le projet dans son quartier et dans la ville en devenir,
– des rapports harmonieux entre les formes construites et les espaces libres,
– une optimisation poussée des ratios environnementaux, en particulier pour la partie pleine terre, pour le développement d’un biotope et pour une gestion différenciée des espaces libres
– une pratique partagée des espaces communs et les libertés d’usages qu’ils permettent,
– un enrichissement des relations entre le projet et la vie urbaine sur sa périphérie,
– la création de parcours variés pour les habitants dès la séquence d’entrée depuis la rue, sur le palier d’étage et jusqu’au logement,
– une priorité donnée aux valeurs d’usage dans les logements

LES OBJECTIFS URBAINS ET ARCHITECTURAUX

Le projet s’inscrit dans les logiques d’aménagement de la ZAC tout en les renforçant:

– assurer en périphérie de l’îlot une continuité des formes urbaines et des gabarits avec les lots voisins,
– tenir les quatre angles de l’îlot par des formes pleines donnant sur les espaces publics
– faire pleinement participer les cœurs d’îlots au paysage urbain du quartier par une grande perméabilité visuelle, y compris sur les avenues
– faire du cœur de l’îlot la genèse du projet en s’inspirant du thème de la cité jardin, en hiérarchisant clairement les espaces libres et mettant en place les conditions futures d’une convivialité et d’activités partagées.

UNE IDÉE DE CITÉ JARDIN

Le plan masse est un sous ensemble du plan de composition du quartier du Sycomore.  À ce titre il s’inscrit dans sa morphologie.

Nous avons ainsi voulu favoriser les interactions entre la trame urbaine générale et l’organisation des espaces et de volumes de notre parcelle.

La conception et le traitement des percées visuelle et des failles visent à faire plus largement appartenir ce paysage de cœur d’îlot au paysage urbain : c’est une manière de retrouver le caractères des Cités Jardins à la fois dans leurs paysages mais aussi dans leur pratiques des espaces publics.

L’armature végétale, les trames de circulation et la priorité donnée à la mise en place d’un espace central fédérateur sont les éléments constitutifs de ces choix.

La Prairie est imaginée comme une centralité d’îlot qui contient dans son germe la promesse d’usages partagés et solidaires.

Si la destination de cet espace mérite une vraie concertation avec les habitants et les équipes de la maîtrise d’ouvrage, nous rêvons d’un lieu ouvert à tous, équipé de tables et de bancs, d’espaces de micro-culture (mini-potagers, jardins d’essences…) et de plantations d’agréments, d’un lieu pouvant accueillir des petits événements sportifs (pétanque, tournoi local, jeux d’enfants…) et enfin d’espaces non affectés appropriables à destination des initiatives citoyennes et solidaires (associations, fête des voisins…).

UNE INTÉGRATION ENVIRONNEMENTALE FORTE

Le projet s’est construit autour de thématiques environnementales déterminantes pour la durabilité, pour un coût de maintenance réduit et le confort des habitants :

– matériaux bio sourcés : ossature bois, laine de bois et béton de chanvre pour les enveloppes de l’ensemble du programme locatif
– matériaux de second œuvre sélectionnés pour leur faible émission de COV confort hygrothermique poussé
– conception architecturale bioclimatique : orientations, masques, éclairement etc.
– parties communes éclairées naturellement et halls traversants
– raccordement au réseau de chaleur
– équipements des espaces libres favorisant le développement d’un biotope : maximisation des espaces de pleine terre
– récupération intégrale des eaux de pluie à la parcelle
– abondantes plantations diversifiées

MAÎTRE D’OUVRAGE :
Plurial Novilia

ADRESSE :
ZAC du Sycomore – Lot SY17
Bussy St Georges (77 600)

BET :
structure : I+A
fluides et environnement : WOR
économiste : E²
acousticien : Acoustibel
paysagiste + VRD : ERA Paysagistes

SURFACE PLANCHER :
Collectif Accession (30 logements) : 2 070 m²
Collectif Locatif Social (37 logements) : 2 340 m²
Intermédiaire (24 logements) : 1 780 m²
Individuel (16 logements) : 1 490m²

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE :
Accession :
– RT2012 -20%
– Label Effinergie +

– Label Bâtiment biosourcé
– Certification NF Habitat HQE

Locatif Social :
– Label E+C- (Energie 2 – Carbone 1)

PHASE :
concours lauréat (2019)
APS en cours

chargement en cours